Fan2Figs

Fan2Figs

Décors génériques : l'entrée de caverne ou de mine

J'ai craqué il y a peu sur une pyroscie :



Pour moins de vingt euros, j'avais des doutes qu'elle soit d'une réelle efficacité dans le décor que je voulais réaliser, mais j'ai été bluffé... vous allez comprendre.

Comment réaliser une entrée de caverne ou de mine

Voilà un décor générique dont ont peu toujours avoir besoin, enfin, surtout moi. Qu'il s'agisse du repère de la Bête, d'une mine où des forças extraient du naquadria, ou de la caverne où mes clans préhistoriques ont élu domicile, c'est un élément de terrain que je vais pouvoir remettre à toutes les sauces !

Matériel nécessaire

- une pyroscie (sur pile 4,5V est suffisant)
- un cutter
- de la colle à bois et un vieux pinceau
- du polystyrène extrudé 5cm d'épaisseur (ici, le morceau faisait 30 cm de long sur 15 de large environ)
- du carton-plume 5mm d'épaisseur (pour socler notre décor)
- du gravier fin ou de la litière (propre...)
- quelques arbres, éléments de végétation (artificielle ou non)
- du flocage
- de la peinture, des pinceaux
- optionnellement, de l'enduit de rebouchage et un pistolet à colle

Technique

Pour commencer, il faut donner au morceau de polystyrène extrudé plus ou moins la forme voulue. Pas de technique particulière. les entailles dans la roche sont obtenues en faisant pénétrer le fil chaud dans la matière et en le faisant ressortir, avec d'obtenir une fine découpe. L'entrée de la caverne est finalisée au cutter.

Attention : la combustion du polystyrène par le fil chaud dégage un gaz nocif. Il est préférable de réaliser ce travail en extérieur.

Voici le morceau avant :



Le voici après avoir été travaillé :




La forme à l'arrière et sur les côtés sont plus ou moins en pente. Les endroits moins pentus sont entaillés pour simuler la roche. Soyez observateur lors de votre prochaine ballade nature : l'herbe ne pousse pas sur les parois trop abruptes.

Une photo de l'envers du décor :



Une fois le morceau de polystyrène débité, il est collé sur un socle fait de carton-plume 5mm d'épaisseur, légèrement plus grand. Afin de combler les coups de pyroscie qui ne vous plaisent pas et d'adoucir la pente entre le sol et le haut de votre entrée de caverne, vous pouvez vous montrer généreux avec l'enduit de rebouchage. Je vous conseille également d'en mettre à l'entrée de la caverne, pour simuler la boue accumulée à cet endroit où le passage est fréquent.




Comme vous pouvez le constater, le décor reçoit également par endroit quelques gravillons (ici, à l'entrée). Le tout reçoit une première couche de peinture : vert là où le flocage sera collé, gris foncé là où la pierre sera apparente, marron pour la boue à l'entrée, enfin marron foncé dans l'ouverture.

Quelques arbres (ici, ceux de chez Eslo Terrain) et un peu de végétation sont collés sur le dessus du décor, pour mieux le fondre plus tard avec les autres éléments de terrain. Je les ai collé ici au pistolet à colle, mais l'opération peut être réalisée avec de la colle à bois :



La peinture est continuée : les zones de pierre apparente reçoivent un brossage à sec de gris, puis de gris clair. La zone de boue à l'entrée reçoit un lavis marron foncé. Enfin, l'entrée de la caverne reçoit un lavis de noir afin de lui donner plus de profondeur.



Une fois toutes les peintures sèches, de la colle à bois, légèrement diluée d'eau, est passée sur toutes les zones destinées à recevoir du flocage, en commençant par le sommet pour finir ensuite par le socle. Un coup d'herbe statique, et vous obtenez une superbe caverne prête à l'emploi !









Dernière astuce

Ne jetez pas les grosses chutes de polystyrène après la découpe. Travaillé de la même manière, ces morceaux peuvent vous faire de très intéressants rochers :








04/10/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 9 autres membres