Fan2Figs

Fan2Figs

La mariusimétrie appliquée aux projets figurinistiques

Que voilà un titre d'article bien compliqué... Rassurez-vous, pour ceux qui ne veulent pas se compliquer la vie, vous n'avez qu'à lire les phrases en gras, vous aurez le résumé  ; )

Pour bien commencer, pour ceux qui ne savent pas ce qu'est un marius, donc la mariusimétrie, il faut retourner aux fondamentaux : //psilete.canalblog.com/archives/2007/03/01/11960122.html

Ensuite, suite à un commentaire de MPF, j'avais envie de vous expliquer comment vous lancer dans Ambush Alley.

Depuis quelques mois je vous parle de cette règle qui m'a enthousiasmée, mais pour ceux qui ont envie de se lancer dans ce jeu, il est peut être difficile de savoir si cela représente un gros investissement ou non. Cet article est fait pour eux !

Et comment mieux représenter un investissement dans un projet figurinistique que de lui appliquer le concept de la mariusimétrie ? Cet article est donc fait également pour ceux qui n'ont pas envie de se mettre à Ambush Alley, mais qui veulent tenter de chiffrer en temps un projet figurinistique !

Les bases

Même si je vous conseille la règle de jeu complète de AA, le Quick Start en français (disponible sur le blog des joueurs francophones) est plus que suffisant pour commencer puisqu'elle couvre malgré tout une bonne partie des cas de figure qui se présenteront à vous pendant le jeu. Une bonne règle de jeu en français et gratuite, autant en profiter !

Ca c'était pour mettre de côté le problème de la règle de jeu. Maintenant, vous allez voir comment bien procéder pour que l'investissement financier coïncide (comme par enchantement) avec l'effort de travail que nécessite l'accomplissement d'un projet figurinistique. Pour commencer, faite vous un budget (sur plusieurs mois) et ouvrez vos agendas !

Les figurines

Commander les figurines (surtout, attendre que les figurines arrivent à destination) est le plus long. Je vous conseille donc de commencer par là, comme ça vous pourrez rassembler le matériel nécessaire, préparer la table de jeu et les décors le temps que votre commande arrive.

AA est prévu pour être joué avec des figurines allant du 15 au 28mm. Avant de vous lancer, faites donc un tour dans la gamme disponible chez les différents fabricants. J'en avais listé quelques-uns dans VV, de nouvelles références sortent régulièrement, mais d'une manière générale il faut retenir que, même si c'est plus esthétique sur une table de jeu, certains véhicules et/ou nations seront plus difficiles à trouver en 28mm.

Mon choix pour AA s'est porté sur le 15mm pour trois raisons :
  • je pouvais réunir toutes les figurines et véhicules dont j'avais envie pour une cinquantaine d'euros,
  • le tout (décors et figurines) tient dans une boite à chaussure, c'est donc facile à ranger et à transporter,
  • on peut jouer sur une petite surface, ce qui réduit encore plus le coût d'achat et l'encombrement à la maison,
  • C'est vite peint et donc plus vite prêt à jouer !
Mais le 15mm, c'est moins visuel et il faut aimer l'exploration pour trouver le fabricant qui propose le matériel dont vous rêvez.

Si vous ne voulez pas vous casser trop la tête et ne pas dépenser beaucoup plus, le 20mm est fait pour vous ! Les magasins de jouets regorgent de maquette au 1/72 (ou parfois 1/76) représentant quasiment tout le matériel des champs de batailles contemporains.

Il faut compter dix à quinze figurines de réguliers et trente à quarante figurines d'insurgés. C'est suffisant pour se lancer et ça présage déjà de nombreuses heures de jeu. Quelques véhicules pour le décor (camions, jeeps) sont un plus, ça rend le milieu urbain plus… urbain.

Pour rester pratique : je colle mes figurines sur des rondelles de bricolage. Pour quelques euros, vous avez de quoi socler toutes vos figurines. Un coup de colle à bois sur le socle, du sable fin, et le soclage est terminé. Le fin du fin pour le transport, j'ai fait l'acquisition d'une feuille de caoutchouc aimanté : les rondelles de bricolage viennent s'y coller et les figurines ne bougent plus.

La préparation des figurines dépend de l'échelle jouée et du talent de l'artiste. De mon côté, j'estime à environ 80 marius mes figurines 15mm et les quelques véhicules qui les accompagnent. Ce n'est pas forcement du "pro paint" (reste à voir d'ailleurs ce qu'on met derrière ce terme), mais à distance de jeu on sait faire la différence entre un légionnaire et un insurgé, c'est le principal…

Investissement (les prix sont donnés à titre indicatif) :
  • Figurines 15mm de chez Peter Pig (8 paquets + les frais de port) = 25€
  • Véhicules QRF (camions, jeeps, VAB, etc + les frais de port) = 25€
  • Rondelles de bricolage (diamètre 5 pour le 15mm ou 6 pour le 20mm, je les prends en boites de 200) = 5€
  • Super-glue (pour coller les figurines aux rondelles) = 2€
Total = environ 60€

Généralement, les figurines arrivent sous 2 à 3 semaines. Soin à vous de planifier après cela la peinture des 80 marius, personnellement c'était à raison de 5 soirs par semaine sur deux semaines.

Mais comme tout bon projet se doit de chiffre les coûts induits : pensez également qu'il vous faudra du temps pour trouver les figurines, faire quelques conversions, chercher éventuellement de la documentation... bref, tout ce qui fait le bonheur de notre hobby, mais également ce qui est le plus chronophage sans que l'on s'en rende compte : pour mon projet Ambush Alley, j'estime avoir passé autant de temps à chercher des figurines et de la doc qu'à les peindre ! Soit 80 marius supplémentaires pour ce projet.

Le matériel

A la différence d'autres jeux, AA utilise une pléthore de dés différents : à 6, 8, 10 et parfois 12 faces. En règle générale, je n'utilise jamais de dés à 12 faces, voilà donc un modèle de moins à acheter. Les dés à 6 faces sont assez communs, à priori vous en avez tous à la maison ou vous pouvez en trouver pas trop cher au supermarché du coin, donc ça n'est pas non plus un problème. Reste les D8 et D10. Dans AA, vous ne lancerez jamais plus de 10 dés (c'est écrit noir sur blanc dans la règle), vous savez donc d'avance de combien de dés vous avez besoin au maximum. D'expérience, j'utilise en moyenne 6 à 7 dés, on peut donc très bien s'en sortir avec ce nombre de dés.

Ensuite, il faut une règle graduée. Là où on y perd, c'est que AA est prévu pour être joué avec le système impérial et les mesures sont exprimées en pouces. Mais on trouve désormais des mètres rubans avec les deux graduations (pouces/centimètres), l'acquisition peut être intéressante. Sinon, une baguette en bois graduée tous les 2,5cm et le tour est joué ! L'autre avantage de cette solution : elle vous permet de marquer des repères : distance de tir optimum, vitesse de marche, pas de course… Vu le prix d'un tasseau de 2,40m, vous pouvez même faire une règle pour votre adversaire (si c'est pas la classe ça) !

Enfin, il faut penser à une surface sur laquelle jouer. On pense généralement qu'il s'agit d'un investissement qui peu se révéler important, autant en argent qu'en temps. On en reparlera quand on parlera de la taille des figurines, mais avec une petite échelle de jeu, la table se joue sur un carré de 60 x 60 cm. Alors, je vous donne un truc : allez faire un tour dans votre magasin de bricolage le plus proche et regardez le prix d'une planche de contreplaqué 60 x 80cm en 1 cm d'épaisseur. Vous vous en sortez pour quelques euros. Profitez-en pour passer au rayon peinture pour prendre du pigment acrylique de la couleur de votre choix (sable, vert, marron… vendu sous l'appellation "colorant").

Voilà la recette pour faire une table de jeu pour une dizaine d'euros et en une heure grand maximum : vous récupérez une bouteille d'eau en plastique, dont vous coupez la partie supérieure. Vous mélangez dans le récipient obtenu : du sable, de la colle à bois (un quart environ de la quantité de sable que vous avez mise), un peu du pigment acrylique (le pigment est un concentré, ne mettez pas tout…) et un peu d'eau. Il faut diluer le mélange jusqu'à obtenir quelque chose que vous pourrez facilement étaler sur votre planche de contreplaqué (avec un vieux pinceau par exemple). Ensuite, vous laissez sécher et vous pouvez passer un coup de drybrush si ça vous amuse. La table est prête !


Investissement :
  • 10 dés à 8 faces = 7,5€
  • 10 dés à 10 faces = 7,5€
  • une baguette en bois (pour servir de règle) : tasseau 9mm x 4mm x 240cm = 2€
  • une planche de contre-plaqué 60 x 80 cm x 10 mm d'épaisseur = 2,50€
  • 25ml de pigment acrylique ("colorant") = 4€
  • un pot de colle à bois 250g = 4,5€
Total = moins de 30€

Le travail sur le matériel est surtout celui à faire pour obtenir une table de jeu. Avec la méthode que je vous ai donnée, le temps d'aller chercher le matériel et de finir la table, je ne la chiffre pas le temps passé à un équivalent de 20 marius. Si vous voulez vous amuser à faire des réglettes pour mesurer les distances, comptez quelques marius supplémentaires.

Les décors

Il est vrai que mes décors Ambush Alley n'ont pas forcement de quoi faire baver à côté de productions du commerce. D'un autre côté, ils ont eu l'avantage de ne rien me coûter (ou presque) :
  • les murs sont faits en carton de calendrier (toujours penser à faire les poubelles le jour de l'an…)
  • les toits en carton ondulé d'emballage
  • les portes et fenêtre en carton fin, d'emballage également
J'ai passé un coup d'enduit de rebouchage sur les murs pour les texturer. Avec la colle à papier (glue en tube), il n'y a que ça que j'ai acheté pour faire mes maisons. Du coup, j'ai pu investir dans quelques arbres de chez Nicolo pour faire plus joli. Les murets peuvent être faits de la même manière que les maisons, de mon côté j'ai recyclé une carte texturée de modélisme ferroviaire qui traînait dans mon stock.

Au total, j'ai dû passer deux soirées à faire 7 ou 8 maisons, dont deux à deux étages. J'ai passé un temps équivalent pour les texturer puis les peindre, j'estime le tout à 40 marius. Bien sûr, j'avais le matériel à disposition, sinon il faut également chiffer le temps passé à chercher ce dont on a besoin...

Investissement :
  • Enduit de rebouchage (pot de 1,5kg) = 5€
  • Glue = 2€
  • Quelques arbres chez Nicolo = ça n'a pas de prix ; )
Total = environ 10€

Conclusions

Au bout du bout, disons que le jeu complet m'est donc revenu à une centaine d'euros tout compris (matériel, figurines, décors), dont un tiers concerne des fournitures (enduit, colle, peinture…) qui pourra me resservir à d'autres projets. On peut se poser la question : est-ce cher ? Lorsque je compare aux boites d'initiation d'autres jeux avec figurines que l'on trouve dans le commerce (sans citer de noms, mais vous les connaissez aussi bien que moi), je trouve sincèrement que le rapport qualité/prix est nettement supérieur. Certes, il faut se décarcasser à rechercher ses figurines et rassembler son matériel, mais est-ce que ce n'est pas également l'un des aspects attrayants de notre hobby ?

Et lorsque l'on regarde, du lancement du projet à son aboutissement (du "je n'ai rien" à "j'ai tout ce qu'il faut pour jouer"), j'ai passé plus de 200 marius sur ce petit projet (une cinquantaine de figurines, quelques maisons, une petite surface de jeu). Pour donner un ordre d'idée, c'est le temps qu'il faut à Walktapus pour peindre près de 70 fantassins en 28mm (quasiment une petite armée à Warhammer).

Mais là où tout s'agence bien, c'est qu'entre le moment où j'ai commandé mes figurines et leur réception, j'ai pu caser les 50 marius de travaux sur les décors et la table. Lorsque les figurines sont arrivées, je pouvais quasiment déjà jouer et tester mes scénarios (leur conception aussi peut se chiffrer en marius...). Certes, avec des figurines non-peintes, ce n'est pas très visuel, mais ça permet de se motiver !

La mariusimétrie appliquée aux projets figurinistques : voilà une méthode pour nous permettre de calculer à l'avance si un projet est réalisable ou surdimensionné.  Mais également un outil pour se motiver : nous savons d'avance que, pour le finir dans les temps, il faudra plusieurs nuits blanches pour y caser les marius que nous devons terminer (ça c'est l'expérience...) ! Mais peut être aussi une idée pour pouvoir mieux se répartir le boulot entre plusieurs joueurs.

Pour mon prochain projet (guerre d'Algérie), j'ai déjà chiffré ça à quelque chose entre 350 et 400 marius, hors adaptation de Blitzkrieg (ça, c'est un autre projet)...

Enfin, dans un prochain billet, nous parlerons de la macro-mariusimétrie et de son influence sur le remplissage de nos placards par l'égence figurinistique.


24/02/2010
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 9 autres membres