Fan2Figs

Fan2Figs

Saga - Le combat des chefs

Notre première partie de Saga voit s'affronter l'armée de Vikings du SgtLoren et mon armée d'Anglo-Danois. Nous avons joué le premier scénario du livret de règles (combat des chefs) en 4 points.

Préparation

Sous la conduite de Larsen Danielson, les Vikings alignent une unité de 8 gardes et deux unités de 8 guerriers. Du côté Anglo-Danois, le seigneur Aelthran regroupe une unité de 8 gardes, une de 8 guerriers et deux unités de 6 levées chacune.

La disposition du champ de bataille est assez sommaire : une colline et une forêt de chaque côté. Les Vikings commencent leur déploiement les premiers, mais les deux armées adoptent un dispositif similaire et finalement assez classique : les seigneurs au centre à proximité de leurs troupes d'élite, puis les guerriers sur les flancs. Pour ma part, les extrémités de ma ligne de bataille sont complétées par mes unités de levées.
Configuration du champ de bataille et déploiement des armées

La bataille

Les Vikings remportent l'initiative et commencent le premier tour. Les deux lignes de batailles avancent, en bon ordre pour les Anglo-Danois, de manière plus chaotique, mais également plus rapide, pour les Norrois. Quelques flèches sont décrochées, mais sans dégâts.

Le contact est établi dès le second tour. Deux unités Vikings prennent pour cible Aelthran et ses gardes. La lutte est brève, mais sanglante. Les Anglo-Danois subissent peu de perte et repoussent la première charge Vikings.

Tour 2 : le contact est établi !

Les norrois perdent beaucoup d'hommes, mais la fatigue ne se fait pas encore ressentir, aussi Aelthran donne l'ordre à ses troupes d'élite de poursuivre la poussée sur la garde adverse. Pendant ce temps, les guerriers anglo-danois arrivent au contact de Larsen Danielson et des guerriers qui l'accompagnent. Les corps-à-corps tournent cette fois à l'avantage des Vikings et le centre anglo-danois est décimé.


Tour 2 : les guerriers anglo-danois chargent les vikings

Les vikings tentent lors du troisième tour d'exploiter leur avantage au centre du dispositif ennemi, mais le piège se referme sur eux : les hommes sont épuisés par la série de combats qu'ils viennent de livrer. Immobilisés, ils ne peuvent que se regrouper et se protéger derrière leurs boucliers pour éviter la grêle de flèches qui s'abat sur eux. Pendant ce temps, faute de troupes, Aelthran cherche à gagner du temps en maintenant la pression sur l'ennemi au moyen de ses unités de levées.
Tour 3 : le centre des deux lignes de bataille est épuisé et décimé.

Alors que les Vikings continuent de reprendre leur souffle, Larsen Danielson harangue  Aelthran : "affameur de corbeaux ! Vient te battre d'homme à homme !". Mais le seigneur anglo-danois attend l'instant propice. Pendant ce temps, ses levées effectuent un mouvement convergeant vers l'ennemi. Ils sont sa dernière chance. Le cinquième tour débute sur un corps-à-corps entre levées anglo-danoises et guerriers norrois. Si le combat tourne à l'avantage de ces derniers, ils accumulent cependant les pertes depuis plusieurs tours et la suite du seigneur viking ne comporte plus que deux guerriers.

Tour 4 : les levées anglo-danoises maintiennent la pression sur l'ennemi

Il est temps d'en finir. Larsen Danielson et Aelthran sont désormais reposés de leurs précédents combats et leurs deux armées ont été quasiment annihilées dans cette explication musclée. Le moment est choisi par le seigneur anglo-danois pour engager le combat des titans. Le fracas des armes résonne une ultime fois dans la plaine avant qu'enfin le calme ne revienne. Les deux maîtres de guerre échangent un dernier regard. Un sourire se forme sur le visage de Larsen avant qu'il ne finisse par s'écrouler, mort dans les honneurs vikings, les armes à la main.

Tour 5 : Aelthran et Larsen Danielson s'affrontent dans un duel épique

Conclusions

Nous avons vraiment apprécié cette première partie de Saga. La règle de jeu permet des parties rapides, surtout en 4 points d'armée. Nous n'étions pas encore familiarisés avec toutes les règles et nous avons passé du temps à les relire. Il en était de même avec les plateaux de combats. Mais au final, le rendu était intéressant, surtout la gestion de la fatigue. Après deux tours de corps-à-corps acharnés au centre de la ligne de bataille, il était normal d'avoir des troupes épuisées, incapables de poursuivre la lutte.

En ce qui me concerne, j'ai été assez déçu par les résultats obtenus par mes levées. Scindées en deux unités de 6, elles n'avaient aucune efficacité dans les tirs. Je les ai utilisées pour harceler l'ennemi à distance pendant trois tours et les effets ont été relativement médiocres. En revanche, je leur ai trouvé une certaine utilité en les engageant au corps-à-corps pour infliger à l'ennemi des points de fatigue supplémentaires. C'est une tactique que j'allais essayer d'exploiter dans le deuxième scénario...





26/08/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 9 autres membres