Fan2Figs

Fan2Figs

Vlavostok - 01 - Tau / Black Templars

Le destin de Vlavostok
04/05/2008 – Bataille n°1


Rapport de bataille n°1
Patrouille


Préparatifs

Briefing Tau

Pour cette première bataille de la campagne, l'adversaire serait un détachement de la croisade menée par les Black Templars sur la planète. Le scénario, déterminé aléatoirement dans les missions standard du livre de règles, était une patrouille, ce qui semble relativement logique dans la trame de la campagne. Le champ de bataille posé, je pouvais l'utiliser à mon avantage en utilisant la technique du Kauyon, le "chasseur patient", typique des Tau. L'objectif était le suivant : envoyer au centre de la table l'équipe de cibleurs, appât alléchant, mais que j' appuierai d'un côté par le Devilfish et ses drones d'attaque, de l'autre par l'équipe de guerriers, afin de prendre l'adversaire dans des tirs croisés. Je conservais l'escadron de drones d'attaque en réserve.



Briefing Black Templars

L'armée que j'ai montée implique une approche simple : profiter de l'endurance et de la sauvegarde d'armure des Space Marines pour prendre l'avantage au corps à corps avec l'ennemi. Les plans simples étant toujours les plus faciles à exécuter, j'allais le tester pour cette première mission de la façon suivante : envoyer mon escouade d'assaut au plus tôt pour engager l'ennemi et l'empêcher de tirer partie de sa puissance de feu, puis amener par la suite de plus en plus de renforts dans le corps à corps...


Mise en place

Les dés étant jetés, les Tau purent choisir leur zone de déploiement mais durent également se déployer en premier. Il était convenu à l'avance que les zones seraient des coins de table. Le Devifish prit place près d'un léger dénivelé de terrain, à l'extrême droite de la zone de déploiement Tau. L'escouade d'assaut de Black Templars profita du couvert de la végétation au centre de leur zone de déploiement pour préparer leur plan d'attaque. Enfin, l'initiative du premier tour revint au Tau.

Tour 1




Le premier tour fut relativement rapide et consista aux mouvements tactiques, préliminaires aux combats. L'équipe de cibleurs débarqua du Devilfish pour prendre rapidement position dans les ruines au centre de la table, couverts par les drones d'attaque qui quittaient le transport de troupes pour contourner la menace adverse par le flanc droit des Tau.

Pendant ce temps, l'escouade d'assaut bondit par dessus leur couvert pour pouvoir engager au plus vite l'équipe de cibleurs. Les unités étant encore hors de portée de tir, les deux armées en restèrent là pour ce tour.



Tour 2

Alors que les drones issus du Devilfish continuaient leur action de contournement de la trajectoire prise par l'escouade d'assaut adverse, les cibleurs épaulèrent leurs Rail Rifles pour pouvoir les tester dans des conditions réelles. Plusieurs tirs firent mouche, mais seul un des projectiles de Rail Rifle, lancé à pleine vitesse, parvint à traverser de part en part l'armure énergétique d'un des défenseurs de l'Imperium, ne laissant aucune chance à son occupant.

Il en fallait cependant plus pour stopper l'avance de l'escouade d'assaut menée par Baurwin. Alors que l'escouade Fidelis avait rejoint le champ de bataille, alertée par les premiers tirs sporadiques, les Marines bondirent par dessus les ruines et chargèrent leur cible, épées tronçonneuses au poing. Trois Tau ne résistèrent pas à l'assaut, mais le moral des survivants tint bon et le corps à corps se solda par une égalité.

Tour 3


L'équipe de guerriers de feu arriva à la hauteur du bois qui constituait le flanc gauche de la zone de déploiement Tau. Il devenait évident que les cibleurs ne résisteraient pas un tour supplémentaire face à des troupes spécialisée dans l'assaut rapproché. Plutôt que de continuer à couvrir un front qui était perdu d'avance, le Devilfish rejoint l'équipe de guerriers de feu qui venait d'arriver. L'adversaire avait mordu à l'appât, il fallait maintenant l'immobiliser à distance quelques tours supplémentaires.

Répondant à leur programme de protection, les drones issus du Devilfish entrèrent dans le corps à corps pour prêter main forte à Ato'n'ui. Un des compagnons de Baurwin succomba lors de cette riposte inattendue, mais les Marines d'assaut se battaient courageusement et mirent en fuite les cibleurs, tournant leurs regards vers ces drones si agaçants.

Les Tau étaient en train de se redéployer sur le flanc droit des Black Templars, aussi l'escouade Fidelis manoeuvra pour prendre position dans les ruines au centre du champ de bataille et de là pouvoir couvrir l'avance de l'escouade Mortis dont l'arrivée ne devait plus tarder.

Toujours bloqués au corps à corps par les drones d'attaque, l'escouade d'assaut entra dans un nouveau round de combat. Les Tau avaient la chance d'être convenablement protégés des coups portés par leurs armures, mais cela n'empêcha pas un drone d'être détruit, mettant le second en fuite. Mais il fût rapidement rattrapé pour être détruit à son tour.

Tour 4


Le Devilfish se plaça rapidement, en profil bas derrière les frondaisons, à gauche de l'escouade de guerriers de feu pendant que cette dernière accueillait les Black Templars qui prenaient position dans les ruines d'un tir de leurs fusils à impulsion, envoyant au tapis un jeune novice trop peu discret.

Profitant que l'ennemi soit occupé par les drones d'attaque, Ato'n'ui et le dernier survivant de son équipe de cibleurs, qui avait précieusement conservé son Rail Rifle, firent volte face pour délivrer une nouvelle salve de tirs sur les troupes d'assaut adverses. Un nouveau projectile traversa l'armure énergétique d'un des opposants, stoppant net sa course.

L'escouade Mortis venait d'arriver et les lignes de batailles s'établissaient maintenant clairement. L'escouade Fidelis avait rejoint ses positions et ouvra le feu sur les Tau, mais les Marines manquaient de puissance de feu, leur bolter lourd n'étant pas encore en position de tirer. Un guerrier de feu fût malgré tout touché et mis hors de combat.

Pendant ce temps, un duel épique s'engagea entre Baurwin et Ato'n'ui. Alors que les coups pleuvaient, le dernier cibleur qui accompagnait le Shas'ui goûta au fer d'une épée tronçonneuse. Ecumant de rage, Ato'n'ui, logea un projectile de sa carabine à impulsion dans le Marines d'assaut. L'affaire tournait entre les deux commandants du détachement. Rassemblant son courage, Ato'n'ui continuait à esquiver les attaques de Baurwin.


Tour 5


L'escadron de drones arrivait enfin sur le champ de bataille. Passant auprès de Baurwin, la nuée de machine vola jusque sur le flanc gauche des Black Templars. Les ruines ne protégèrent pas l'escouade Fidelis de la grêle de tirs qui s'abattait sur eux. Deux Marines furent mis au tapis. Alors que les novices perdaient confiance, l'escouade fît un rempli stratégique en bon ordre pour se mettre hors de portée de cette menace qui venait d'apparaître.

Dans un nouveau round de corps à corps, Ato'n'ui remercia les chercheurs de la caste de la terre qui avaient inventé l'armure qui le protégeait en ce jour. Ses coups de crosse étaient aussi dérisoires qu'inutiles face au surhomme de l'Empereur, mais son agilité compensait largement la force démesurée de son adversaire et aucun n'arrivait à prendre l'avantage sur l'autre.

Au centre du champ de bataille, l'avantage tournait cependant en défaveur des Black Templars. L'escouade Fidelis avait été contrainte de se replier face à l'arrivée d'une nouvelle menace et il leur manquerait sans doute le temps nécessaire à rejoindre la ligne de bataille. L'escouade Mortis devait se débrouiller seule. Contournant les ruines, elle faisait au mieux pour rejoindre l'ennemi, mais un goulet d'étranglement entre deux terrains difficiles ralentissait la course des Marines.

Baurwin était bien décidé à en finir avec son adversaire, mais le poids de son réacteur dorsal jouait en sa défaveur face à un ennemi plus légèrement équipé, et donc plus agile. Chacun des deux protagonistes esquivait les coups de l'autre et le corps à corps virait à l'impasse..

Tour 6


Les Black Templars, fidèles à leur réputation, continuaient leur progression face au rideau de guerriers de feu, en formation comme ils l'avaient appris à l'entraînement. Pris entre les tirs croisés de ces derniers et les drones d'attaque, une nouvelle pluie de projectiles s'abattit sur les Marines, envoyant deux initiés et un novice au tapis.

Il devenait évident que le combat tournait en défaveur des Black Templars. D'autres batailles seraient à livrer, aussi Baurwin déclencha sur réacteur dorsal pour rompre le combat, ordonnant à ses hommes un repli en bon ordre.






Débriefing

Débriefing des Tau

Une jolie démonstration de Kauyon, même si le plan initial a eu quelques ratés. Alors que j'envisageais un encerclement plus large des Space Marines, l'assaut mené par ceux-ci dès le deuxième tour fît tomber temporairement mon flanc droit. Il était évident qu'il fallait dégager la puissance de feu du Devilfish alors que l'équipe de cibleurs était perdue. Le mieux que cette dernière pouvait faire, avec l'appui des drones d'attaque du transport, était de retarder l'escouade d'assaut adversaire.

Et c'est ce qu'elle fît ! Le corps à corps entre Baurwin et Ato'n'ui fût réellement difficile. A chaque round, il me semblait que le Shas'ui était perdu, mais chaque lancé de dé prouvait le contraire, allant même jusqu'à donner trois égalités parfaites de suite en résultat de corps à corps. Improbable et pourtant, ce fût le cas, au grand soulagement d'Ato'n'ui...

Enfin, même si j'ai regretté l'arrivée tardive de l'escadron de drones d'attaque sur le moment, avec le recul il me semble que le moment de leur arrivée (au tour 5) était opportun. Les Black Templars arrivaient dans une position qui pouvait leur donner l'avantage, mais j'étais en mesure de les prendre en tirs croisés avec une unité dont il ne pouvait pas prévoir la menace.

Débriefing des Black Templars

Tau 1 – Black Templars 0, mais la campagne ne fait que commencer. Inexpérimenté face aux Tau et à leur redoutable puissance de tir, j'ai sans doute surestimé la capacité de mes Marines à encaisser les coups. Par ailleurs, je me suis rendu compte rapidement que j'avais mal joué le tour 4. Alors que l'équipe de cibleurs ne représentait plus une menace sérieuse et que j'avais éliminé les drones issus du Devilfish, j'aurai dû revenir à mon plan initial et aller engager l'équipe de guerriers de feu pour l'empêcher de prendre pour cible le reste de mes escouades.

Il va sans dire que j'ai préféré rompre le combat au tour 6 alors que la bataille aurait pu durer un tour supplémentaire, mais une erreur avec une armée de 400 points devient rapidement irrécupérable. J'aurais également sans doute pû effectuer un round de corps à corps supplémentaire, mais l'esprit chevaleresque m'a fait reconnaître un adversaire de valeur à qui j'ai donc laissé la vie... pour mieux l'écraser une prochaine fois !



17/07/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 9 autres membres