Fan2Figs

Fan2Figs

Indépendance américaine : l'armée continentale

Pour cause d'emploi du temps professionnel bien chargé, mon malheureux blog est un peu à la traîne. Outre l'adaptation de Blitzkrieg aux conflits de la guerre froide sur laquelle je travaille avec quelques autres joueurs, je me suis lancé dans la guerre d'indépendance américaine. Voici donc les bases de mon armée continentale, que certains ont pu apercevoir sur un forum ou un autre. Mais j'enrichirai cet article au fur et à mesure de l'avancée de ma peinture :



Toutes les figurines utilisées sont des Peter Pig 15mm, soclées sur des socles de 3cm de front et 1,5cm de profondeur. Les drapeaux sont faits maison.

Le contexte historique

Cette armée continentale est prévue pour le début du conflit (1776 - 1777) : il s'agit surtout d'unités levées par les Etats et équipées par leurs soin, mais mises sous un commandement fédéral. L'approvisionnement dépend pour une large part des "réquisitions" effectuées dans les stocks de l'armée anglaise et également de la prise du navire de ravitaillement de Sa Majesté, le "Nancy", en juillet 1775.

Pour éviter les confusions sur le champ de bataille, les uniformes rouges récupérés aux anglais étaient reteints en marron. L'envers restait rouge, le revers était celui de l'unité anglaise pour lequel l'habit était destiné (rouge, jaune ou vert). L'uniforme brun devient ainsi, dès la fin 1775, la première couleur officielle de l'armée continentale.

Mais l'emploi d'habits de chasse ("hunting shirts") ou l'enrôlement d'unités de vétérans (comme les Green Mountain Rangers) fait qu'en réalité, les uniformes sont très disparates d'un régiment à l'autre. Certaines unités, comme le 9th Connecticut, ont même employé des uniformes anglais sans les reteindre... D'autres, comme le 2nd Pennsylvania, utilisent des uniformes vendus par la France, gris à revers verts.

Les vestes bleues avec revers (blancs, jaunes, rouges ou bleus) sont plutôt réservées aux officiers et ne deviendront les couleurs officielles de l'armée continentale que vers la fin de 1779. Et encore : seuls les officiers sont tenus de porter l'uniforme réglementaire. L'uniforme de la troupe ne sera standardisé qu'au fur et à mesure de l'arrivée des approvisionnements. Selon l'historien Charles M. Lefferts (qui a été le premier à étudier sérieusement le sujet), certains régiments ne toucheront jamais les uniformes en question et continueront à employer effets civils et chemises de chasse jusqu'à la capitulation de Yorktown.

A lire sur le Net :
Uniforms of the American Army
State troops of the american war of independence


Mon armée continentale

Voici donc mes Green Mountain Rangers, qui seront bientôt accompagnés de deux compagnies du 1st New Hampshire, à venir (on peut voir que leur officier monté est déjà aux couleurs de ce régiment, qui dispose justement des prises de guerre provenant du Nancy) :


Une compagnie de la 6th Virginia (il en manque encore deux autres, dont une légère), hunting shirt grise, à franges rouges pour les sous-officiers :


Le tout épaulé par une milice de Pennsylvanie :


Et une batterie de canons de 3 livres piqués aux tuniques rouges :


La règle jouée, que j'ai pour l'instant intitulée Tories et Rebelles (et je vois déjà les mauvaises langues imaginer que je l'ai écrite dans le train...), est écrite maison et pourra servir aussi à la guerre de sept ans. Elle nécessite encore des tests, avis aux amateurs (elle tient en quelques pages). Si elle tourne bien, je la publierai peut être.


15/11/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 9 autres membres