Fan2Figs

Fan2Figs

Vlavostok - 03 - Garde Impériale / Tau

Le destin de Vlavostok
31/08/2008 – Bataille n°3


Rapport de bataille n°3

Rencontre

 

Préparatifs

Briefing Tau

Les dés en avaient décidé ainsi : je serai le premier à me déployer. Dans cette mission un peu particulière (sans autre prétention que de s'amuser un peu), deux armées se rencontraient au détour d'une patrouille ou d'un autre prétexte. Tous les coups étaient permis, dans la limite de ce qui est autorisé par les règles et les conventions de la campagne...


Se déployer en premier c'est toujours un peu révéler ses intentions à l'ennemi et lui permettre d'ajuster son propre déploiement. Qu'à cela ne tienne, mon escadron de drones restera en réserve et entrera avec une frappe en profondeur. Pour le reste, mon équipe de guerriers de feu se positionna à bonne distance des couverts pour obliger les gardes à s'exposer s'ils voulaient être à portée de tir ou engager le corps à corps et les cibleurs, dans leur Devilfish, conservaient la possibilité d'intervenir pour bloquer une ou deux escouades adverses un peu trop menaçantes.








Briefing Garde Impériale

Cette mission était surtout un bon prétexte pour tester l'option « troupes aéroportées » de mes unités. Pour cela, deux unités restaient en réserve : l'escouade d'infanterie équipée du lance-flammes et l'escouade de vétérans. L'idée était de les envoyer au plus près de l'équipe de guerriers de feu pour les engager rapidement au corps à corps pendant que le reste du détachement (les « rampants ») traversaient le champ de bataille à la recherche de la victoire. Plan de bataille simple, mais cela valait le coup d'essayer.





Tour 1


Alors que les impériaux avançaient vers les lignes ennemies, l'escouade d'appui prit position dans un bosquet proche de sa zone de déploiement afin de couvrir le reste des unités. Le Devilfish traversa une assez bonne distance pour venir déposer l'équipe de cibleurs derrière un couvert leur offrant une bonne ligne de tir sur le centre du dispositif adverse.



Tour 2



Alors que son détachement continuait sa progression en bon ordre sur le champ de bataille, l'officier commandant le détachement de la Garde n'espérait simplement que ses renforts arriveraient à temps. A la grande surprise des guerriers de feu, les valkyries approchaient et une première escouade, celle d'infanterie, toucha le sol à quelques mètres de leurs positions. Les hommes se précipitèrent hors de leur transport et un échange intense de tirs se déclencha. Trop occupés pour se rendre compte du drame qui se jouer autour d'eux, le moral de l'escouade tint bon alors que sept d'entre eux tombaient sous les tirs d'armes à impulsion.





Tour 3



Alors que la seconde escouade, celle de vétérans, touchait le sol à son tour, les survivants de l'escouade d'infanterie se ruèrent sur les positions ennemies pour engager les Tau au corps à corps. Malgré le manque de punch que le sergent craignait en attaquant avec seulement deux hommes, les Tau furent complètement pris au dépourvus par ce débarquement précipité de renforts aéroportés, ce qui provoqua in extremis la démoralisation de l'équipe de guerriers de feu.

Le Shas'ui commandant le détachement Tau examina rapidement la situation. Son renfort de drones n'était toujours pas en vue et son équipe de cibleurs était sérieusement encerclée. Il ordonna donc le repli avant de subir davantage de pertes.


Débriefing

Débriefing Garde Impériale

« Comme à l'entraînement ! » Il n'y a pas à dire, cette règle de troupes aéroportée est tout simplement géniale... quand elle fonctionne correctement. J'ai eu un peu de chance avec les dés de dispersion, qui m'ont permis d'atterrir quasiment au corps à corps avec les Tau, tout aurait été différent si mes renforts avaient atterris de l'autre côté des bois. Il y a donc un côté aléatoire à engager ainsi quasiment la moitié de son armée, mais du même coup cela donne une armée vraiment typée !


Débriefing Tau

L'arrivée des Gardes à quelques pouces de mon équipe de guerriers de feu m'a donné quelques sueurs froides. Heureusement, ils ne pouvaient pas charger dans le même tour. Ils ont en revanche été « chaleureusement » accueillis par un échange de tirs rapides où ils presque tous faillit y passer.

Au final, après réflexion, conserver les drones d'attaque en réserve n'était pas une bonne idée. Je manquais réellement d'une réserve tactique mobilisable à tout moment (donc sur table) et à envoyer pour contrer les escouades d'assaut de la Garde. J'aurais également pu jouer différemment mon équipe de cibleurs en refusant mon front gauche, ils auraient été alors en bonne position pour contre attaquer, au lieu d'être coincés dans des échanges de tirs inutiles avec l'équipe d'appui-feu adverse. Mais c'était tout de même une petite partie sympa, riche en enseignements.




01/09/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 9 autres membres